L’industrie des médias poursuit sa transformation et la télévision est particulièrement touchée, alors que les revenus publicitaires du digital ont maintenant surclassé ceux de la télévision. Les défis des grands groupes médias sont nombreux : les intentions de désabonnement à un service de télédistribution sont en hausse, le temps consacré à l’écoute de la télévision chez les 25-44 est en baisse depuis quelques années, l’écoute en différé atteint de hauts sommets pour les émissions dites de grande écoute et  l’engouement pour l’écoute de contenus télévisuels en ligne rejoint l’ensemble des adultes.

Alors que plusieurs séries majeures disparaissent du radar ou se concluent cette année, les nouveautés offertes pour la saison 2017-2018 témoignent des efforts déployés par les diffuseurs : des investissements sur plusieurs productions originales, des contenus audacieux, des séries offertes après un séjour sur les services vidéo en continu payants, des déclinaisons sur plusieurs plateformes.

Télé-Québec souligne ses 50 ans cette année et réaffirme sa pertinence alors que LCN et Canal Vie soulignent leurs 20 ans. Les Jeux Olympiques d’hiver 2018 seront aussi à l’honneur.

Le consommateur est privilégié et tout est mis en œuvre pour l’engager, le fidéliser et lui offrir ses émissions au moment désiré sur la plateforme de son choix.

Les diffuseurs déploient leurs marques et les annonceurs ont plusieurs opportunités pour y courtiser leur clientèle.

Bonne lecture

Jungle Média